Accès à la formation des salariés

 

Agent de la
fonction publique ?

Vous pouvez également bénéficier de la formation professionnelle selon des dispositifs propres à votre collectivité et d'un accompagnement par votre service des ressources humaines.

 

Vous êtes salarié du secteur privé ? Vous pouvez bénéficier de plusieurs dispositifs de financement de la formation professionnelle. Les principaux sont déclinés ci-dessous.

Le Plan de développement des compétences

Assurer l’adaptation des salariés à leur poste de travail, ainsi que le maintien de leur employabilité, est une obligation légale pour l’employeur. L’ensemble des actions proposées dans ce cadre (actions de formation, bilan de compétences, VAE) est contenu dans le Plan de développement des compétences de l'entreprise (qui succède à partir de 2019 au Plan de formation).

C’est l’employeur qui définit les objectifs et les thèmes des formations et les salariés bénéficiaires en fonction, notamment, de la stratégie de développement de l’entreprise. Sauf exception, un salarié ne peut pas refuser de suivre une formation qui lui est proposée dans ce cadre. La formation se déroule en principe pendant le temps de travail.

+ d'infos

Le Compte personnel de formation (CPF)

Le CPF est comptabilisé en euros et peut être mobilisé par le salarié lorsqu’il accède à une formation à titre individuel. Le CPF est intégralement transférable en cas de changement ou de perte d’emploi et ne peut en aucun cas être débité sans l’accord exprès de son titulaire. Le compte est alimenté à raison de 500 euros par an (800 pour les salariés peu qualifiés et/ou en situation de handicap) pour un salarié ayant travaillé au moins à mi-temps, dans la limite de 5 000 euros (8 000 euros pour les salariés peu qualifiés et/ou en situation de handicap). Il peut être abondé pour compléter le financement d'une formation, notamment par l'entreprise, l'opérateur de compétences ou le salarié.

+ d'infos

Le Projet de transition professionnelle (PTP)

Le PTP permet au salarié de mobiliser ses droits inscrits au Compte personnel de formation (CPF) pour financer une action de formation longue en vue de changer de métier ou de profession. Tout salarié peut bénéficier d’un PTP à condition d’avoir travaillé 24 mois consécutifs ou non en tant que salarié dont 12 mois dans l’entreprise. Le salarié sur le point d’achever un contrat à durée déterminée (CDD) ou ayant achevé un CDD depuis moins d’un an, a, lui aussi, accès au PTP, sous conditions.
L’employeur ne peut s’opposer au départ en formation, mais peut le différer (de 9 mois au maximum). A son retour, le salarié doit retrouver au moins son ancien poste.

+ d'infos

Dispositif Démissionnaires

Ce dispositif existe depuis le 1er novembre 2019. Il s'adresse aux personnes qui souhaitent démissionner de leur emploi pour envisager une reconversion. Attention : des critères sont définis précisément (notamment un accompagnement dans le cadre du conseil en évolution professionnelle (CEP)) et des étapes sont à respecter.

+ d'infos

 

Pour avancer dans votre projet de formation

Chaque salarié bénéficie, quelle que soit la taille de son entreprise, d'un entretien professionnel tous les deux ans. Moment de dialogue avec son employeur, cet entretien est l'occasion pour le salarié d'évoquer ses projets de formation et de qualification.

Le conseil en évolution professionnelle (CEP) est également un service utile pour votre projet. Il est proposé à tout actif pour vous accompagner dans votre projet.

Quel que soit votre projet et votre avancement, prenez contact avec un professionnel de l’orientation.

16/12/2020 - 15:35