Le Royaume-Uni se retire d'ERASMUS+

Conséquence du Brexit, les étudiants européens ne bénéficieront plus du programme de mobilité européenne Erasmus+ pour venir étudier au Royaume-Uni.

 

Ce programme créé par l'Union Européenne pour soutenir l'éducation, la formation, la santé et le sport permet à des jeunes d’étudier, de se former, d’acquérir de l’expérience ou de faire du bénévolat à l’étranger.

 

Désormais, les étudiants européenns devront obtenir un visa et s’acquitter des frais de scolarité jusque-là pris en charge par le programme d’échange. C’est l’une des conséquences du Brexit ! Bien sûr, tous les programmes engagés pour l'année 2020-2021 seront maintenus.

 

Et vice versa, les étudiants anglais ne pourront plus venir étudier en France dans ce cadre. Le premier ministre anglais a toutefois annoncé la création d’un nouveau programme nommé Alan Turing (du nom du célèbre mathématicien anglais) qui permettra aux étudiants britanniques d’étudier dans toutes les universités internationales à partir de septembre 2021.

 

Néanmoins une exception existe pour l’Irlande du Nord qui souhaite fortement continuer à accueillir des étudiants européens et à s’investir financièrement dans le programme Erasmus+.

 

Les universités, les étudiants commencent à se reporter sur d’autres pays comme la Norvège, la Suède, ou Malte qui proposent de nombreuses formations en anglais et de belles perspectives d’échange.

 

+ d'infos : 

> Les conséquences du brexit sur la mobilité Erasmus+

> Euroguidance détaille les nouvelles conditions pour étudier au Royaume-Uni.

> Le site UCAS indique les procédures d'inscription dans les universités anglaises.

21 Mars