Etudes de santé : vers une orientation plus progressive dans la formation

C'est bien tout l'enjeu de cette réforme sortir d'un modèle unique de formation , la suppression de la PACES Première Année Commune d'Etudes de Santé est prévue pour 2020.

Désormais, pour devenir Médecin, Sage-femme (Maïeutique), dentiste (Odontologie) ou Pharmacien, les élèves de terminale auront trois voies possibles d’accès à la formation. Chaque université devra proposer au moins deux modes d’entrée dans les études de santé en formation initiale, hors passerelles. Attention une place pourra être proposée sur une antenne de l’université.

 

Voie A - licence « Portail Santé »

A partir de janvier 2020, les lycéens via la plateforme nationale Parcoursup pourront choisir de s’inscrire en licence « Portail Santé ». Cette filière est non sélective, mais soumis a des attendus de la part de l’université d’accueil. Elle pourra exigée des prérequis (questionnaire, suivi de Moccs obligatoire avant l’inscription…)

La première année universitaire est générale avec des  "unités d'enseignement majeures" liés aux différentes spécialités : médecine, maïeutique, pharmacie, odontologie.Et des enseignements spécifiques appelés "unités d'enseignement mineures" préparant la poursuite d’études dans d’autres formations de premier cycle", par exemple licence de chimie, de biologie….Les compétences humaines et relationnelles seront également évaluer.

 

Voie B « Admission post bac +1 »

Le lycéen peut faire le choix de s’inscrire dans une licence de filière non médicale (par exemple de droit, de biologie, de mathématiques, d’histoire…) tout en conservant des enseignements ou des mineures « santé ». Attention toutes les combinaisons de filières ne seront possibles, chaque université va cibler quelques licences avec des mineures santé. 

 

Voie Parcours Santé court « Admission post bac»

Un lycéen qui choisit après son bac de faire une école paramédicale pour préparer un titre ou diplôme d’état d’auxiliaire médical en trois ans, avec de l’expérience et un examen il pourra par la suite intégrer par passerelle (sous conditions) des études médicales.

 

22 Décembre