Le "grand carénage"

Pour continuer à produire de l’électricité en toute sûreté, EDF s'est engagé dans une opération de modernisation de ses centrales nucléaires. A la clé des opportunités d’emplois et de formation en Auvergne-Rhône-Alpes, pour l'ensemble de la filière nucléaire.

Qu’est-ce que le grand carénage ?

Le "Grand carénage" est un programme industriel de grande envergure visant à poursuivre l’exploitation des centrales nucléaires au-delà de 40 ans, en améliorant la sûreté des installations. Concrètement, et en complément de la maintenance effectuée tout au long de l’année pour chacun des réacteurs, il s’agit de remplacer de gros composants : générateurs de vapeur, turbines, transformateurs,etc. de planifier des opérations de maintenance exceptionnelle et de réaliser les arrêts pour visites décennales.
 

En Auvergne-Rhône-Alpes, 4 sites sont concernés : Le Bugey (Ain),Tricastin (Drôme), Cruas-Meysse (Ardèche), St-Alban (Isère).

Des opportunités pour des emplois durables

L’enjeu territorial est très important : 110 000 emplois directs et indirects sont prévus sur la période 2014-2025 pour l’ensemble de la filière nucléaire française. Les acteurs du territoire, pouvoirs publics et collectivités, se sont associés au groupe EDF pour permettre au Grand carénage de bénéficier au territoire, notamment en termes de formations et d'emploi.

Des tremplins...

Ces emplois peuvent se révéler être des tremplins puisqu’ils sont durables, qualifiés et non délocalisables. Il s'agit de postes diversifiés dans les domaines de la maintenance, du génie civil, de la robinetterie, du soudage, de l'électricité, de l'électromécanique, ou la radioprotection, ... Les formations et l'obtention d'habilitations techniques permettent d'acquérir un savoir-faire unique valorisable sur l'ensemble de la filière et dans toutes les régions.

Le nucléaire constitue en plus une expérience technique enrichissante pour les jeunes ou les personnes en 2ème partie de carrière avec des perspectives réelles d'évolution : un mécanicien robinétier peut ainsi devenir chef d’équipe en 1 an. 

... pour les personnes motivées

Ce secteur nécessite parfois d'être mobile sur les sites nucléaires (en région ou en France), et d'être disponible pour travailler en 2×8, en 3×8, voire le week-end. Dans tous les cas, quel que soit le poste, travailler dans le nucléaire exige de prendre du recul, de travailler en équipe et d'être très rigoureux !

Des profils recherchés

Intéressé.e.s ? Quel que soit le métier, les entreprises du secteurs recrutent. Voici quelques uns des profils particulièrement recherchés, avec les offres d'emploi en région.

Métiers Résumé du métier Offres d'emploi
Automaticien Expert en machines-outils et en commandes numériques, le technicien en automatismes connaît tout des robots : leur conception, leur mise en service et leur maintenance. C'est un professionnel polyvalent et très recherché.
Calorifugeur Réalise l'étanchéité et l'isolation des toitures, des terrasses, de bâtiments industriels, selon les règles de sécurité. Peut réaliser l'isolation thermique d'installations et d'équipements de chauffage, de climatisation et de ventilation par des travaux de calorifugeage.
Chaudronnier Le chaudronnier donne forme aux feuilles de métal, puis il les assemble afin de réaliser les produits les plus variés : cuve d'une usine de chimie, wagon, chaudière d'une centrale nucléaire...
Echafaudeur Monte une structure métallique définitive (construction de bâtiments, de passerelles, de ponts, ...) ou provisoire (échafaudages, tribunes, chapiteaux, ...) composée d'éléments préfabriqués et le plus souvent pré-assemblés au sol, selon les règles de sécurité.
Electricien Soucieux de sécurité, l'électricien réalise les installations électriques notamment des usines. Désormais, il s'occupe aussi de la pose de câbles informatiques, d'équipements de vidéosurveillance et de téléphonie.
Logisticien nucléaire Toute entreprise doit réceptionner des matières premières ou des matériaux, les stocker et les transformer. Ces flux sont gérés par le logisticien.
Magasinier Quelle que soit la nature des marchandises, le magasinier cariste planifie leurs livraisons, les réceptionne, les transporte, les stocke et les expédie.
Mécanicien robinetier Les techniciens de maintenance industrielle travaillent sur les engins les plus divers. Leur devise : plutôt prévenir que guérir. Ils mettent tout en oeuvre pour éviter la panne.
Mécanicien sur machines tournantes Les techniciens de maintenance industrielle travaillent sur les engins les plus divers. Leur devise : plutôt prévenir que guérir. Ils mettent tout en oeuvre pour éviter la panne.
Peintre Dernier ouvrier à intervenir sur un chantier de construction, le peintre en bâtiment habille murs et plafonds.
Soudeur Le soudeur assemble, par fusion ou par apport de métal, les différents éléments qui composent un chauffe-eau, un avion, un pont de plate-forme...
Technicien en charge des contrôles et d'examens non destructifs A partir de dossiers techniques ou de cahiers des charges, le technicien de contrôle non destructif vérifie, sans modifier l'intégrité des produits métallurgiques, la qualité des structures à tous les stades de leur fabrication ou déjà en exploitation.
Technicien en radioprotection Spécialiste de la prévention des risques dans le domaine de la radioactivité, il a un rôle clé dans l'industrie nucléaire qui a encore de beaux jours devant elle.
Tuyauteur Réalise les sous-ensembles de tuyauteries de transport et d'acheminement de fluides (aérolique, hydraulique, ...) à partir de tubes métalliques et accessoires (coudes, vannes, brides, ...) et assure leur montage sur site.

Source : Onisep / Pôle emploi

Et consultez Cléor, pour connaître les débouchés de ces métiers en Auvergne-Rhône-Alpes.

Des formations de pointe

Quel que soit le métier, des formations existent en Auvergne-Rhône-Alpes.

Métiers Formations recommandées Les formations à venir en région
Automaticien BEP, BP, Bac Pro, BTS, licence pro avec spécialité électronique, électrotechnique, CIRA...
Calorifugeur CAP, BEP, Bac pro, BTS dans un domaine technique (préférence pour chaudronnerie et métallerie)
Chaudronnier CAP chaudronnerie, Bac pro TCI, Bac STI2D, BTS maintenance ou CRCI, DUT génie mécanique
Echafaudeur CAP/BEP métallerie, maintenance industrielle ou bâtiment, Bac Pro ou BTS mécanique appréciés, certificat de qualification professionnelle « monteur échafaudage »
Electricien BEP, Bac pro, BTS électricien ou électrotechnique, Bac STI2D, DUT génie électrique, expérience de chantier de 5 ans minimum
Logisticien nucléaire BEP agent d'assainissement, logistique nucléaire, Bac Pro, BTS environnement nucléaire, certificat de qualification professionnelle
Magasinier Bac STI2D, Bac Pro, BTS spécialité mécanique, environnement nucléaire, maintenance, électrotechnique, DUT, licence pro, certification de qualification professionnelle
Mécanicien robinetier Bac STI2D, Bac pro, BTS spécialité mécanique, environnement nucléaire, maintenance, électrotechnique, DUT, licence pro
Mécanicien sur machines tournantes Bac STI2D, Bac Pro, BTS spécialité mécanique, environnement nucléaire, maintenance, électrotechnique, DUT, licence pro, certification de qualification professionnelle
Peintre CAP / BEP peinture industrielle, DUT génie civil, certificat de qualification professionnelle peinture industrielle
Soudeur CAP, BAC STI2D, Bac pro, DUT génie mécanique avec formation spécifique au soudage
Technicien en charge des contrôles et d'examens non destructifs Accessible avec un Bac Pro technicien en chaudronnerie industrielle ou à Bac+2 avec le BTS techniques physiques pour l'industrie, suivie d'une formation avec un BTS à dominante mécanique. Accessible aussi avec certification, titre professionnel et formation par compagnonnage
Technicien en radioprotection Bac pro environnement nucléaire, BTS radioprotection, DUT Hygiène Sécurité Environnement (HSE), formation en interne possible pour non diplômés
Tuyauteur CAP chaudronnerie, Bac pro TCI, Bac STI2D, BTS maintenance ou CRCI, DUT génie mécanique

Source : Pôle emploi / Via Compétences

Sur le moteur de recherche du site Orientation, retrouvez toutes les formations au nucléaire en Auvergne-Rhônes-Alpes.

Par ailleurs, le Pôle Nuclear Valley a labellisé 20 formations aux métiers du nucléaire dont plusieurs en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Pour les demandeurs d'emploi, la Région Auvergne-Rhône-Alpes et Pôle emploi sont susceptibles de financer les formations menant aux métiers du nucléaire. Renseignez-vous auprès de votre conseiller.

Des ressources