Les métiers du cinéma

Du 3 au 11 février 2017, Clermont-Ferrand accueille, comme chaque année, le Festival International du Court Métrage. A l'occasion de la 39ème édition du plus gros festival de courts métrages au monde, focus sur les métiers du cinéma.

Le septième art

Aujourd'hui, Auvergne-Rhône-Alpes compte 324 établissements, 796 écrans, 144 093 fauteuils pour plus de 24 millions d'entrées, selon le centre national du cinéma et de l'image animée (CNC). La région fait ainsi partie des premières régions françaises ; elle est même première en ce qui concerne le nombre d'écrans et de salles de cinéma d'art et d'essai.

En Auvergne-Rhône Alpes, plusieurs "institutions" font même office de référence dans le monde du cinéma : l'institut lumière, à Lyon, qui offre une vitrine magnifique au cinéma ; et le festival internationnal du court métrage à Clermont qui est au premier rang des festivals de courts au monde.

Se former aux métiers du cinéma

Evidemment, le domaine du cinéma fait rêver, les postes restent toutefois moins nombreux que les candidats. Il convient donc de bien se former pour y accéder.

Et cette formation peut débuter jeune puisque plusieurs dispositifs d'éducation à l'image existent en région dans les établissements scolaires avec les exploitants de salles de cinéma, les artistes et techniciens professionnels, les médiateurs, etc. (pour aller plus loin sur l'éducation à l'image en région : Transmettre le cinéma et Pôle d'éducation à l'image Auvergne).

Par ailleurs, il existe en Auvergne-Rhône-Alpes :
- 34 lycées qui proposent des enseignements de spécialité cinéma-audiovisuel, et
- 2 Pôles régionaux d’éducation artistique et de formation au cinéma et à l’audiovisuel (le LUX à Valence et Sauve qui peut le court métrage à Clermont-Ferrand), et
- 4 écoles de formation d'auteurs  Ecole de la Poudrière, Cinédoc formation, Pôle documentaire de Lussas, et Cinefabrique)

Retrouvez sur notre site les formations cinéma en Auvergne-Rhône-Alpes et les métiers sous la bande annonce du festival.