Votre enfant est ou entre en première année de CAP

L’entrée dans la voie professionnelle marque un tournant dans la scolarité de votre enfant. Peut-être devra-t-il quitter le nid familial pour suivre sa formation professionnelle. Une nouvelle aventure commence pour lui !

Il devra s’adapter à un nouveau rythme : attention même s’il y a moins de cours théoriques, donc moins de devoirs à la maison, la voie professionnelle réclame davantage d'autonomie de la part des élèves. Il devra également chercher une entreprise d'accueil pour ses stages, il va se confronter à la réalité du monde professionnel. Pour vous aider dans vos recherches, voici un kit stages édité par le ministère de l'Education Nationale.

Si vous vous posez des questions sur le bien être de votre enfant dans ses études, certains signes peuvent vous alerter : baisse de motivation, résultats scolaires en berne, absentéisme régulier, ou changements brutaux dans son comportement. Pour faire le point sur ses projets d'orientation, n'hésitez pas à rencontrer les enseignants régulièrement.

Le réseau de l’école des parents peut vous apportez des conseils et astuces dans le domaine de la communication avec votre adolescent.

Organisation de la 1ère CAP

Les CAP permettent d'acquérir un premier niveau de qualification professionnelle. Ils sont organisés en 200 spécialités (par exemple : cuisine, couvreur, fleuriste, conducteur routier, ...). lls peuvent se préparer par la voie scolaire ou par la voie de l'apprentissage. Ils permettent soit une entrée directe dans la vie professionnelle ou une poursuite d'étude.

Les cours se répartissent entre :

  • Les enseignements généraux (français, mathematiques, physique-chimie, histoire géographie, enseignement moral et civique, arts appliqués, EPS, prévention-santé-environnement et selon la spécialité une langue vivante)
  • Les enseignements technologiques et professionnels organisés sous forme de travaux pratiques en ateliers.

Un atout !

La formation, selon la spécialité, compte entre 12 et 14 semaines de période de formation en milieu professionnel (PFMP),  ces séquences en entreprise sont encadrées par les enseignants, les tuteurs d'entreprise et le chef d'établissement. Elles sont soumises à une évaluation finale.

Au sein de l'entreprise, le jeune ne peut prétendre à aucune rémunération, par contre l'entreprise peut donner une gratification si elle est satisfaite de son jeune.
+ d'infos sur l'organisation des PFMP

Orientation : des choix à faire

Votre adolescent est amené à poursuivre en classe de terminale CAP, il va continuer à acquérir des compétences professionnelles.  Vous pouvez commencer à reflechir ensemble sur son projet professionnel : souhaite-t-il continuer ses études aprés son diplôme ou pas ? si oui combien de temps se donne-t-il ? et où ?

Il pourra faire une formation pour compléter son parcours, enrichir ses expériences professionnelles, faire un break avant de repartir sur un nouveau projet .. il est jeune de nombreuses possibilités s'offrent à lui !

Pour vous aider voici quelques pistes de reflexion :

S'informer sur l'après CAP

 

 

Des solutions si votre enfant rencontre des difficultés

Votre enfant n'est plus motivé par sa formation, il se sent mal dans sa filière, il parle d'arrêter ses études, il peut contacter le psychologue de l'Education nationale de son lycée pour un accompagnement sur son projet.

Une réorientation vers une autre spécialité de CAP reste possible pour redémarrer un nouveau projet. Il se fera en accord avec l'équipe éducative et les places disponible en formation.

Le ministère a aussi mis en place différentes mesures pour lutter contre le décrochage scolaire.

Pour toute information sur les aides possibles vous pouvez consulter notre page spéciale