Isère - Emploi et formation

2ème département le plus peuplé d'Auvergne-Rhône-Alpes, l'Isère a une population particulièrement jeune et qualifiée. Le marché du travail isérois est très dynamique et le taux de chômage fait partie des plus faibles de la région.

Une croissance démographique portée par les naissances

L'Isère connait la 2ème plus forte évolution de l'accroissement naturel de la région après le Rhône et se situe au même niveau que la Haute-Savoie. Les territoires périurbains, au nord notamment, sont particulièrement dynamiques (+0.9% par an) sur le plan démographique. Au sud du département le territoire est plus montagneux et composé de communes plus isolées.

Autre constat, l'Isère est le 2ème département le plus jeune et le plus qualifié après le Rhône.

Un tissu économique tourné vers la recherche et l'industrie

Les services (marchands et non marchands) sont prépondérants en Isère (78% des établissements) comme en région. L'économie iséroise se caractérise également par une présence forte notamment de l’industrie (6%) et de la construction (12%).

3 activités industrielles et de recherche sont plus représentées en Isère que sur l’ensemble de la région en termes d’effectifs salariés : la fabrication de produits informatiques, électroniques et optiques ; la recherche et le développement scientifique et la fabrication d'équipements électriques. La présence d'acteurs importants sur le territoire illustre ces constats : par exemple STMicroelectronics SAS, Becton Dickinson France, Schneider Electric Industries SAS, ainsi que des centres de recherche comme le CNRS et le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA).

Une population active en emploi qualifiée

Les spécificités de l'Isère sont liées à sa forte activité industrielle et de recherche. Les diplômés d'études supérieures et les cadres sont plus présents par rapport à la région parmi les personnes en emploi. En conséquence, le top 5 des principaux métiers de l'Isère se différencie de celui de l’ensemble de la région par la présence importante des "personnels d'études et de recherche" et des "enseignants". Les métiers spécifiques quant à eux relèvent souvent de catégories professionnelles supérieures en Isère.

Côté emploi les perspectives de recrutement sont nombreuses en Isère, notamment autour des métiers des services à la personne ou à la collectivité (aide à domicile et aide ménagère, professionnel de l'animation socioculturelle, agent d'entretien de locaux).

Les formations de niveau supérieur (bac+) plus présentes en Isère

En termes de niveau de formation, la part des apprenants en formation de niveau post-bac est surreprésentée en Isère par rapport à l’ensemble de la région (52% contre 48%). Cette part est la plus élevée après le Rhône et le Puy-de-Dôme.

Autre particularité du département, l’enseignement professionnel regroupe 44.5% des effectifs en formation, part supérieure à celle observée sur l’ensemble de la région (43%).

Dernier élément clé concernant la formation, cette fois-ci des demandeurs d'emploi, les formations aux savoirs de base, d'élaboration de projet professionnel ou d'adaptation au poste sont plus représentées en Isère avec 32% des entrées en formation.

Tous ces indicateurs sont issus de la "Synthèse territoriale Emploi / Formation - Isère" proposée par Via Compétences, téléchargeable sur le site www.via-competences.fr

 

17/09/2020 - 14:53