Pilotage et navigation technique aérienne

Pilote un aéronef (avion, hélicoptère, ...) pour le transport de passagers, fret, sacs postaux, ... ou la réalisation d'une activité aérienne (photographie, épandage agricole, sauvetage, ...), en fonction de paramètres techniques (carburant, météo, ...), opérationnels (état de l'appareil, plan de vol, ...) et financiers, selon la réglementation aérienne et les règles de sécurité des biens et des personnes. Peut former des pilotes au sol sur simulateur, en vol ou vérifier les connaissances techniques en vol. Peut encadrer un équipage.

Accès au métier

Cet emploi/métier est accessible à partir d'un Bac scientifique complété par la licence de pilote professionnel (Commercial Pilote Licence -CPL-) et des qualifications spécifiques (vol aux instruments -IR-, travail en équipage -MCC-, ...) à renouveler périodiquement. Son accès dans les compagnies aériennes habilitées ou dans l'armée s'effectue sur concours avec un Bac scientifique ou professionnel et plus généralement avec un Bac+2 scientifique (Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles -CPGE-, BTS, ...). Il est complété par une formation théorique et pratique de plusieurs mois. Une aptitude physique et mentale attestée par un Centre d'Examen Médical du Personnel Navigant -CEMPN- est indispensable. Un casier judiciaire exempt de toute mention contradictoire est obligatoire. La pratique de l'anglais général et technique est exigée.

Voir les diplômes ou titres en lien avec ce métier